La Situation se complique

Ce déplacement dominical à L'isle en Dodon a commencée de la pire des manières. À peine 3 minutes de jeu et les paviens avaient déjà un but de retard suite à un mauvais placement de la défense. Nous n'avions pas encore dépassé la ligne médiane. Sur un terrain catastrophique (alternance avec le rugby ), nous n'avons pas assisté à de belles envolées. Les locaux n'ont rien produit, et l'égalisation nous a tourné le dos à deux reprises.

Dès le début de la deuxième période , Benoit Blain s'echappera et se présentera face au gardien mais sa frappe trop peu appuyée ne fera pas mouche. Les paviens tenteront pourtant beaucoup mais face à une équipe regroupée devant son but, il leur aura été impossible de trouver la brèche. Le deuxième but adverse sera marqué à la 88ème minute suite à un contre rondement menée dans une défense livrée à elle même.

La fin de match sera extrêmement tendue suite à l'imbécilité d'un joueur local qui, jusque sur le parking du stade et bien après le match, voudra en découdre. Dans ces conditions là, la réception sera snobée.

Sans incriminer le club Lislois, il est toutefois dommage qu'un seul individu vienne à plusieurs reprises provoquer un de nos joueurs et que l'autorité de ce club ne soit pas suffisament présente.

Toujours est il que la situation sportive se complique. Trop de personnes au club brillent par leur manque de présence et d'investissement. Mais attention, les trois clubs gersois siègent aux trois dernières places et l'ordre est loin d'être établi. Alors qu'il est encore temps, esperons que le bon sens reprenne ses droits et que les priorités de certains soient vite établies.