Retour sur la Victoire des U15

~~En ce jour de finale, les Moins de 15 ans du Football Club Pavien s'étaient donnés rendez vous un peu avant midi, histoire de manger un dernier repas tous ensemble. Repas préparé comme d'habitude par leur chef cuisinier attitré : Rachid.

A l'issue du déjeuner que les jeunes eurent plaisir à prendre tous ensemble, les protégés de Kéké et Eric effectuaient le court déplacement vers la capitale gersoise, terre d'accueil des finales départementales tous les ans. Exceptionnellement, la finale devant opposer paviens et mirandais était programmée sur le terrain "Raymond Cripia", au plus grand désespoir de nos jeunes joueurs qui n'auront donc pas eu l'honneur de fouler la pelouse du superbe Moulias..... si ce n'est à l'occasion de la remise interminable des récompenses !

Quoiqu'il en soit, dès la causerie d'avant match, la concentration était au maximum coté paviens et c'est sous une forte chaleur qu'ils débutèrent un échauffement très sérieux et très appliqué et qu'ils se remémorèrent tous les efforts effectués depuis le 15 août dernier pour arriver à cette finale.

 

Une photo souvenir avec quelques jeunes pousses paviennes et la rencontre tant attendue pouvait débuter. Le début de rencontre sera poussif coté pavien. Sans doute tétanisés par l'enjeu, les coéquipiers de Léo Dubertrand manquaient de rythme et ne prenaient pas suffisament de risques offensivement malgré une légère domination. Il fallut une mauvaise relance dans l'axe et l'ouverture du score de leurs adversaires, pour que les "Rouge et Jaune" retrouvent leur football.

C'est fort logiquement que, sur une passe décisive de Nathan, Mathis Ramon égalise peu avant la pause (1à1). Egalisation que le jeune pavien dédicacera à ses coéquipiers non retenus et ne figurant pas sur la feuille de match.

La mi-temps permettra aux coachs de remettre les points sur les "i" et cela sera plutot efficace au vue de l'entame du second acte. Les "Sang et Or" , poussés par de nombreux supporters en cage, domineront outrageusement la seconde période, se créant de nombreuses occasions sans pour autant parvenir à faire la différence au tableau d'affichage. Poussés par la famille pavienne, Mathis Ramon s'offrira un doublé à quelques minutes de la fin et permit aux siens de remporter cette finale jouée dans un excellent état d'esprit et arbitrée de fort belle manière.

Victoire qui récompense un groupe d'une solidarité exemplaire qui aura effectué une superbe saison 2018/19. Chapeau Messieurs.